Les mots clés du CV : un sésame pour être repéré

Auteur : Sylvie Laidet
septembre 2011

Désormais, tout CV envoyé - du moins dans les entreprises de taille moyenne - tombe directement dans une base de données... qui pré-sélectionnera les CV en fonction d'une grille de mots clés. D'où l'importance de les connaître, pour les positionner en bonne place dans votre candidature !

Si vous répondez à une offre d’emploi

Il va de soi (mais ça va mieux en le disant) que votre CV doit reprendre l’intitulé du poste proposé car il est fort à parier que le recruteur va saisir cet item pour sa requête dans la base de données. Idem avec les termes employés dans le corps de l’annonce. Par exemple, s’il s’agit de manager une business unit, en retraçant votre parcours préférez ce terme à celui de département.

S’il s’agit d’une candidature spontanée

Dans ce cas, il est évidemment plus compliqué de trouver les bons mots clés. Donc, ne pas hésiter à utiliser des synonymes. Par exemple « direction financière » mais aussi « CFO », « financial officier ».

Vous postulez chez un concurrent direct de l’un de vos précédents employeurs, mentionnez évidemment clairement le nom de l’entreprise. Sans omettre d’actualiser le nom de l’entreprise si celui-ci a entre temps changé. « Un ancien de chez Sagem doit par exemple indiquer Sagem Safran, sinon un recruteur qui tape seulement Safran passera à côté de ce profil », conseille Hervé Bommelaer de l’Espace Dirigeants.

Le piège à éviter

Tomber dans le CV jargonneux qui deviendrait alors illisible et incompréhensible à force d’anglicismes, d’acronymes et de synonymes. De même, éviter l’originalité. Vous avez fait HEC ? Parfait. Ecrivez-le tel quel au lieu de détailler Ecoles des hautes études commerciales !

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr


haut de page