Rubrique "expériences" : pensez compétences !

Auteur : Marie La Fragette
septembre 2011

On peut se trouver démuni lorsqu’il s’agit de résumer en trois tirés un parcours de plusieurs années. Comment mettre en forme son expérience, entre les profils de postes, les objectifs, les résultats ? Quelle mise en page favoriser entre le chronologique et le thématique ?

Questions de forme

Le plus courant ? Présenter ses expériences professionnelles de la plus récente à la plus ancienne. Si vous faites le contraire, vous courez le risque qu'un recruteur pressé prenne votre premier boulot de livreur de pizzas pour votre dernière expérience. Et que votre CV se retrouve directement à la corbeille parce que c’est un peu léger, comme précédent, pour un poste de responsable de production… Pour bien faire ressortir vos compétences, il est souvent judicieux de faire un onglet « Compétences » suivi d’un onglet « Expériences professionnelles ». Les compétences en premier permettent au lecteur d’avoir une idée rapide de votre profil et, si vous êtes malin dans votre démarche, de lire les mots clés qu’il aura envie de trouver. L’onglet compétences peut contenir des expressions telles que « gestion de projet en contexte multi-culturel », par exemple. Et des indications plus précises propres aux particularités techniques d’un métier, comme la maîtrise d’un ERP ou les méthodes de production pour un ingénieur.

Questions de fond

Dans l’exposé de vos expériences professionnelles, le recruteur doit être en mesure de comprendre : - Le contexte du poste - Ses contenus et missions - Les résultats que vous avez obtenus Pour le contexte du poste, il faut être précis et factuel. Indiquer le nom de l’entreprise, son lien avec un groupe si nécessaire, son effectif et son chiffre d’affaires éventuellement. Reproduire sur toutes les expériences indiquées le même ordre, la même forme et la même casse. En dessous, mises en forme par des puces, vous déclinerez vos missions.

Faire des choix

Pour commencer, répétez-vous que vous ne pourrez pas et que (surtout) il ne faudra pas tout mettre... Comment discerner l’important de l’accessoire ? En faisant apparaître ce qui a fait le fond de chacun des postes que vous avez occupé et sa particularité. Une constante, dans le CV : éviter de vous lancer dans des narrations du style "J’étais en charge en tant que responsable logistique de mettre en place les équipes sur la France etc". Ce qui est passionnant dans une conversation fera perdre le fil d'un CV. Pas de phrases, donc.

Ensuite, il faut choisir une formulation et s'y tenir. Si vous mettez en premier item : « diriger les équipes logistiques», vous déclinez pas plus bas « gestion des approvisionnements », mais gardez la formulation verbale. Hiérarchisez les items du plus important au plus descriptif. Pour un responsable comptable par exemple : « Gestion de la comptabilité clients », « Management des équipes », « Recouvrement et credit management », « Mise en place de SAP pour le service». Vous devez préciser ce que vous avez concrètement réussi, par exemple, « Objectif fixé de diminution du DSO atteint». La même expérience peut être présentée différemment selon les objectifs visés. Aussi n'hésitez pas à reformuler / reclasser à chaque fois le descriptif de vos expériences. Ainsi, si notre même chef comptable veut orienter son parcours vers le credit management, il parlera plutôt de gestion de trésorerie et mettra le recouvrement en premier item.

Détaillez surtout la ou les dernières expériences. Au bout de quelques années de carrière, il n’est plus utile de mentionner ses stages sauf si cela a du sens pour un poste précis. Il faut alors se contenter d'une ligne pour décrire les premiers jobs. Et l'on peut éluder sans problème le CDD entre deux postes ou l'expérience courte qui n'ont pas été probants. La mauvaise attitude serait de se demander « Voyons, qu’est-ce que j’ai bien pu faire pendant quatre ans ? » et de mettre à la file et en vrac tout ce qui vous a occupé. Rappelez-vous : les expériences professionnelles ne sont pas un résumé de votre vie professionnelle mais ce que vous avez accompli de probant sous un certain angle, pour un but professionnel donné.

 

Dans la présentation ci-dessus, l'information se retrouve un peu noyer sous le détail. Voici une meilleure manière de s'y prendre :

Marie La Fragette © Cadremploi.fr




haut de page