Rubrique "formation" : aller à l'essentiel

septembre 2011

Que mettre dans l’onglet formation ? Faut-il remonter jusqu’au BEPC ? Faut-il inclure les formations sans diplômes ? Doit-on indiquer les séminaires suivis dans le cadre du plan de formation ? Faut-il y inclure les compétences en langues et en informatique ? Quelques principes pour faire de cet onglet un atout…

Être précis

L’exposé des formations demande du pragmatisme et de la précision. Dans le respect de la forme… et des puces, reprenez les formations effectuées en précisant bien à chaque fois : le nom et le lieu de l’école ; les années de formation ; l'intitulé exact du diplôme. Il est opportun de noter, dans le cadre d’un cursus, tout ce qui a été fait au-delà du bac. Autrement dit, oubliez le BEPC ou le bac avec option à partir du moment où vous avez des diplômes supérieurs.

Lorsque l’on n’a pas de diplômes supérieurs reconnus, il s’agit de mettre en avant le plus haut niveau d’études obtenu ainsi que les formations passées au cours de l’expérience professionnelle. Il est inutile de déguiser en diplôme des années d’études non achevées ou des formations non reconnues. Cela se voit tout de suite et pourrait vous nuire. Soyez donc très clair concernant les statuts exacts. Un troisième cycle sur le tard n’a pas le même sens qu’un diplôme initial et ne doit pas âtre présenté comme tel. Très vite, le recruteur le repère.

Hiérarchiser les différentes formations

Il ne vaut mieux pas mettre sur le même plan la formation initiale et les formations continues de peur de noyer l’information. Il faut que la personne qui lise le CV comprenne du premier coup d’œil :  quel est votre plus haut niveau de qualification : par quel moyen vous l’avez obtenu (formation initiale, continue...) ; comment vous avez par la suite continué ou adapté vos connaissances dans votre vie professionnelle.

Comment le formuler concrètement ?

L’onglet ci-dessus est à la fois trop détaillé et peu précis. On n’obtient pas l’idée exacte des diplômes et qualifications obtenues. On préfèrera des formulations plus concises mais précises :

Et attention, on indique l’année d’obtention du diplôme (à la brillante exception des polytechniciens qui indiquent eux leur année d’entrée)...

Marie La Fragette © Cadremploi.fr




haut de page